Festival de l'Abbaye de Sylvanès Grenier de Toulouse saison 2018-2019 2 - Labyrinthe de Merville 5 - BonPlan-Matelas.fr 6 - Le Citron Bleu - Toulouse
 

Toulouse Renaissance

Une révolution stylistique et sociétale.
Aux Augustins jusqu’au 24 septembre.


La Renaissance toulousaine est connue pour la qualité de son architecture ou l’importance de son mouvement humaniste, expressions d’une période faste souvent mise en relation avec le succès économique de la région.

L’exposition vise à présenter cette Renaissance toulousaine de 1500 environ jusqu’à l’aube du XVIIe siècle et réunit pour cela plus de 130 œuvres, sculptures, peintures, incunables, enluminures, objets d’art, tapisseries, mobilier, armes, vitraux et éléments d’architecture, datant de 1490 à 1620, parmi lesquels des chefs-d’œuvre provenant des cathédrales d’Albi et de Rodez, et de collections publiques prestigieuses comme le musée du Louvre à Paris ou le Musée national de la Renaissance à Ecouen.
Cette exposition inédite, menée dans le cadre d’un projet universitaire d’envergure, permettra de réévaluer les apports que la ville de Toulouse a apportés au rayonnement de la Renaissance en France.

Le parcours de l’exposition

Le parcours de l’exposition s’articule autour de quatre grandes sections réunissant de nombreuses pièces inédites, présentées parfois à l’abri de la lumière, dans des chapelles dédiées.

La première section intitulée « Une cité riche et puissante », présente Toulouse au début du XVIe siècle, dans ses composantes politiques, sociologiques, intellectuelles et économiques, tout en rappelant les permanences artistiques gothiques.

La deuxième section « Au cœur d’une région en effervescence » évoque la prise en compte de certains des chantiers les plus remarquables des cathédrales et châteaux de la région proche, afin de dresser le décor de la vaste fresque brossée sur plus d’un siècle, pour la capitale du Languedoc. À noter que seront présentés de façon exceptionnelle des vitraux de la cathédrale d’Auch, récemment restaurés.

La troisième section « L’affirmation du goût nouveau », présente des œuvres jusque vers 1540, parmi lesquelles la fameuse Dame Tholose, ou Palladia Tolosa, mère des arts toulousaine, première statue à destination civique fondue en France.

La quatrième section « L’épanouissement classique » met en relief le passage d’une Renaissance de motifs érudits à un art en lien avec l’art royal et la littérature artistique.

La cinquième section « Troubles, exubérances et concorde » rassemble des œuvres jusqu’au début du XVIIe siècle alors que Toulouse, troisième ville de France, voit se développer son Parlement, le commerce du pastel bleu dans toute l’Europe et que le protestantisme s’y développe de façon importante. Tout au long de ce parcours fragmenté, les œuvres rassemblées visent à ne jamais dissocier le fait artistique de son contexte, pour une cité soumise à des pouvoirs civils,parlementaires et religieux avides d’apparat, au sein d’une région qui vécut une conflictuelle montée en puissance du protestantisme et des enjeux du trône.

21 rue de Metz - Toulouse - 05 61 22 21 82
- www.augustins.org


Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse
 
Jeu Festival de Carcassonne
 
Jeu Walibi Sud-Ouest
 
Jeu Cinéma Toulouse
 
Votre Pub Ici