1 - MéditerranéO Festival à Portet 1 Madame Monsieur au Bikini le 17 décembre 2 - Bellevue en scène à Montberon 3 - Grenier de Toulouse saison 2018-2019 5 - BonPlan-Matelas.fr
 

L’emprise des sens

Installation, ateliers et concerts...
Au Quai des Arts de Cugnaux du 21 septembre au 21 octobre.


Depuis les années 1910, l’art n’a cessé d’élargir sa notion et le spectre de ses pratiques. Avec les futuristes italiens, et en particulier Luigi Russolo, le bruit est entré dans son champ aux confins de la musique et de la sculpture. Plus tard, John Cage introduisit le silence dans la musique. L’objet trouvé ou fabriqué a pris une place grandissante dans les œuvres. Les interrogations liées au langage et à la communication ont offert aux artistes tout un domaine de réflexion et de travail. Avec l’art conceptuel, le rôle des sens s’est trouvé presque supprimé. Pourtant les œuvres s’adressent d’abord aux sens qui les perçoivent. Les sens nous donnent notre emprise quotidienne sur le monde. Dès lors, comment une personne sourde ou mal-entendante reçoit-elle les événements sonores ? Comment peut-elle s’en saisir ? Et comment peut-elle restituer son expérience auditive singulière ? Cette exposition réunit deux artistes, Tarek Atoui et Camille Llobet, qui se confrontent à ces questions, nous invitent à éprouver autrement la perception, associent dans leur travail des personnes sourdes et s’adressent à ce public pour lequel la plupart des œuvres ne sont pas pensées. Ce qui est en jeu ici, c’est une pratique inclusive de l’art contemporain.

CAMILLE LLOBET
Voir ce qui est dit
Camille Llobet explore les formes du langage dans leurs manifestations les plus diverses, physiques, émotionnelles, artistiques. Voir ce qui est dit est une œuvre composée de deux vidéos réalisées avec Noha El Sadawy, performeuse sourde, durant les répétitions de l’orchestre du Collège de Genève. Placée à côté du chef d’orchestre à chaque répétition, la signeuse a cherché des manières de décrire, raconter, commenter l’orchestre en langue des signes et donne ainsi à voir ce qui est joué. Dans cette exposition, Camille Llobet présente également la vidéo Faire la musique et la série de sérigraphies Séquence. Née en 1982 à Bonneville, Camille Llobet vit et travaille à Sallanches.

TAREK ATOUI
Within
Les installations de l’artiste et compositeur libanais Tarek Atoui invitent à une expérience du son au sens large du terme. Son œuvre se tisse depuis une dizaine d’années à travers des projets développant différents types de technologies et de cultures sonores. La conception de logiciels et d’instruments de musique, impliquant souvent le corps et le mouvement, sont au cœur de sa pratique. La production du son autant que sa réception se font à travers les canaux auditifs certes, mais aussi visuels ou physiques. Initié en 2012, son projet WITHIN évolue continûment depuis sa création au gré des rencontres de l’artiste avec des musiciens professionnels et amateurs, sourds et entendants. Tarek Atoui y explore la façon dont la surdité modifie l’appréhension du son, la perception de l’espace dans lequel il se diffuse et les instruments qui le génèrent. Composé de l’exposition d’instruments-œuvres que les visiteurs sont invités à manipuler, d’ateliers et de concerts, le projet de l’artiste se développera tout au long de la manifestation dans ses diverses acceptions.

Artiste son et compositeur, Tarek Atoui développe une réflexion permanente autour de la notion d’instrument et de l’acte même de la performance en tant que procédé complexe, ouvert et dynamique.
Depuis plusieurs années, l’artiste libanais construit un projet protéiforme à partir de la façon dont les personnes sourdes et malentendantes perçoivent le son. Présenté au Quai des arts de Cugnaux, WITHIN est un projet collaboratif qui explore l’acte d’écouter, la façon de construire des instruments, de conduire des improvisations, d’écrire des partitions et le rapport à un public. Au Quai des arts de Cugnaux, l’exposition des instruments de musique issus de cette recherche donnent lieu à une série de concerts et d’ateliers.

Chaque concert est une performance unique :

— 22.09 : pour l’ouverture de l’exposition, Tarek Atoui donne un concert où, pour la première fois, il jouera l’installation en solo.

— 29.09 : pour le second concert, Tarek Atoui s’associe au compositeur et artiste son Thierry Madiot. Des musiciens amateurs et professionnels, sourds et entendants sont invités à travailler avec Madiot dans le cadre d’ateliers et de répétitions collectives. Ils créeront ainsi, selon les principes d’écriture libre et d’improvisation, un concert à partir des instruments présentés dans l’exposition.*

— 20.10 : pour le troisième et dernier concert, Tarek Atoui s’associe au compositeur et luthier Glenn Marzin. Des musiciens amateurs et professionnels, sourds et entendants sont invités à travailler avec Marzin dans le cadre d’ateliers et de répétitions collectives. Ils créeront ainsi, selon les principes d’écriture libre et d’improvisation, un concert à partir des instruments présentés dans l’exposition.

Place Léo Lagrange - Cugnaux - 05 81 60 82 62
- www.ville-cugnaux.fr
- www.printempsdeseptembre.com


Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse
 
Jeu Bellevue en Scène
 
Jeu Cyrano de Bergerac
 
Jeu Walibi Sud-Ouest
 
Jeu Cinéma Toulouse