Roméo et Juliette à l'Escale / Tournefeuille 2 - Le Robinson - Cabaret Spectacle
 

Suites absentes

Un pianiste absent jouant un compositeur absent.
Au Théâtre Garonne du 21 au 23 mars.


Pierre Rigal / Cie dernière minute

« "Cette absence devient le support imaginaire et subjectif d’un récit consacré à la musique et à sa manière de remplir intégralement la vie des hommes." Pierre Rigal

Suites absentes est une performance semi-improvisée d’un danseur en compagnie d’un piano mécanique qui joue seul et de manière autonome, une musique de Jean-Sébastien Bach. Cette configuration est une manière particulière de porter une pensée vers le pianiste, et par extension vers le compositeur, qui par définition, ne prennent pas part à cet événement. Cette absence devient le support imaginaire et subjectif d’un récit consacré à la musique et à sa manière de remplir intégralement la vie des hommes. Et cette subjectivité révèle aussi peu à peu les confidences de ce personnage mystérieux, seul face à un piano. Sur scène, un piano à queue accueille le public qui s’installe dans le gradin du théâtre. Un homme arrive des coulisses, il fait face quelques instants à l’objet qui lui aussi, semble le regarder. L’homme vêtu d’un costume queue de pie noir, se tourne vers le public et salue. Puis il se dirige vers le piano. Il s’assoie sur le tabouret et se concentre quelques secondes. Il soulève et suspend ses bras, ses mains surplombent le clavier. Mais avant que ses doigts n’atteignent leur cible, le piano se met à jouer tout seul. Les touches noires et blanches s’enfoncent d’elles mêmes, les marteaux frappent les cordes. Le piano joue tout seul une suite de Jean-Sébastien Bach.

Cette performance pour un danseur et un piano mécanique fut créé à l’occasion de Piano aux Jacobins en septembre 2017.

A 20h - jeudi 20h30.


 
1 Avenue du Château d’eau – Toulouse - 05 62 48 54 77
- www.theatregaronne.com


Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse
 
Jeu Grenier de Toulouse
 
Jeu Cinéma Toulouse