Les Colporteurs à la Grainerie ! 2 - Grenier de Toulouse saison 2019/2020
 

Résidence 1+2

Matthieu Gafsou, Matilda Holloway & Manon Lanjouère.
A la Chapelle des Cordeliers du 17 octobre au 17 novembre.


Chaque année, la Résidence 1+2 Toulouse "Photographie & Sciences", rassemble trois photographes pour une résidence de deux mois.
Pour sa 4e édition, soutenu.e.s dans leurs recherches créatrices par des institutions et partenaires scientifiques (le CNRS Occitanie, la Cité de l’Espace, l’école ISAE SUPAERO,…) et des chercheur.e.s basé.e.s en Occitanie, à Toulouse et sa métropole, les photographes Matthieu Gafsou, Matilda Holloway & Manon Lanjouère sont mis à l’honneur. L’artiste vidéaste Citizen JiF s’est joint à eux pour réaliser un film de création sur les trajectoires de leurs recherches respectives. L’astrophysicien français, Sylvestre Maurice accompagne les photographes en tant que parrain 2019.

Matthieu Gafsou est un photographe franco-suisse, né en 1981. Après une maîtrise en philosophie, littérature et cinéma à l’Université de Lausanne, il étudie la photographie à l’Ecole des Arts Appliqués de Vevey. En 2009, il reçoit le prestigieux « Prix de la fondation HSBC pour la photographie » et en 2010, il est invité dans l’exposition collective ReGeneration2 au musée de l’Elysée avec la Fondation Aperture. En 2014, son travail Only God Can Judge Me est présenté au Musée de l’Elysée à Lausanne. Ses séries photographiques ont fait l’objet de cinq monographies et de nombreuses publications. Parallèlement à sa pratique artistique, il enseigne à la haute école d’art et de design de Lausanne (ECAL). En 2018, son dernier projet, H+, a fait l’objet d’une grande exposition monographique aux Rencontres de la photographie d’Arles.
Il vit et travaille à Lausanne en Suisse.

Matilda Holloway est née en 1989. Elle est cinéaste, photographe et traductrice audiovisuelle et littéraire. Elle mène depuis 2017 un doctorat de recherche-création en Études Audiovisuelles qui interroge la dimension hétérotopique du médium audiovisuel, son potentiel à faire découvrir et à créer des espaces autres.
S’inspirant du genre de la science-fiction et de l’imaginaire du roman gothique anglais comme du fantastique, sa pratique expérimente les modes narratifs, questionne nos modes de perception et concerne de manière plus générale les manières dont le rapport humain au monde peut être repensé à l’époque contemporaine.
Elle vit et travaille à Toulouse.

Manon Lanjouère est née en 1993. Après un parcours en Histoire de l’Art à la Sorbonne, elle intègre l’école des Gobelins d’où elle sort diplômée en 2017, dans les majors de sa promotion.
Évoluant parallèlement au sein d’un théâtre parisien, sa pratique de la photographie est marquée par la mise en scène et le décor. Son travail s’attache à dépeindre des mondes fictifs. La distance avec le récit, impliquée par l’utilisation des expressions scientifiques réinterprétées, permettent au spectateur de s’approprier les histoires qu’elle met en scène. Le scientifique et le poétique sont les deux moteurs de sa recherche photographique. Dans les différents sujets qu’elle aborde, la tentative de comprendre l’interaction entre le paysage et l’humain reste central. Son travail Bleu Glacé, réalisé en 2016, a été exposé dans de nombreux festivals incontournables. Elle a été finaliste du prix Bourse du Talent#71, du prix QPN, et du prix Emerging Photographer Grunt de Burn Magazine (USA). Son travail Demande à la poussière réalisé en 2017, a obtenu le prix Fidal Youth et a été exposé à Paris Photo en 2018.
Elle vit et travaille à Paris.

Un coffret de 3 ouvrages « Élégies » est publié pour l’occasion aux Éditions Filigranes.

Le Colloque national « Photographie & Sciences » aura lieu le samedi 12 octobre de 8h30 à 18h au Théâtre de la Cité avec de nombreux invité.e.s.
Entrée gratuite sur inscription : www.bit.ly/2kCFGJg

13 rue des Lois - Toulouse
- www.1plus2.fr



 
 
 
 
Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse