1 - Le Grand Zinc 2 - PALLADIA
 

Passions baroques

Jean-Marc Andrieu nous fait partager ses passions.
Du 25 février au 21 mars à Montauban et Toulouse.


Pour sa 4è édition la biennale Passions Baroques à Montauban propose un programme offrant la part belle à la voix humaine et à celle du violon, les 25 février, 10, 11 et 21 mars 2017.

Samedi 25 février, Jean-Marc Andrieu réunira Les Passions-Orchestre Baroque de Montauban et deux grandes formations vocales toulousaines : Archipels – Atelier vocal des Eléments (Joël Suhubiette) et la Maîtrise du Conservatoire de Toulouse (Mark Opstad) ainsi que les solistes Julia Wischniewski, Guillemette Laurens, Sébastien Obrecht (l’Evangéliste), Stephan Imboden (Pilate), Alain Buet (Jésus). Le Temple des Carmes de Montauban accueillera un des plus beaux oratorios de J-S. Bach : La Passion selon Saint-Jean.
En 1723 la famille Bach s’installe à Leipzig. Nommé Cantor des quatre paroisses où la pratique religieuse atteint une intensité jamais égalée, Jean-Sébastien doit composer pour les soixante dimanches, fêtes et offices. Outre la musique d’orgue, les cantates et pièces diverses, il a à cœur de créer des œuvres plus vastes pour des cérémonies particulièrement importantes. En 1724, pour son premier Vendredi Saint, il dirige les étudiants et les musiciens municipaux pour exécuter une « musique figurée » d’amples proportions déployant des trésors d’invention dramatique : sa première Passion. Chaque année il devra ainsi célébrer les grandes dates de la liturgie luthérienne en alternance entre Saint-Nicolas et Saint-Thomas avec les Passions -la St-Jean, la St-Matthieu-, le Magnificat à Noël… Ce concert, en partenariat avec l’EVAB (Evénements Vocaux Alix Bourbon) sera ensuite donné à Toulouse, Albi et Pamiers, en hommage à Alix Bourbon décédée en novembre 2016 laissant orphelins de nombreux chanteurs et musiciens.
Vendredi 10 mars résonnera à l’Espace des Augustins de la capitale de Tarn-et-Garonne le brillant violon baroque d’ Enrico Gatti, accompagné au clavecin par Guido Morini pour nous faire déguster deux siècles de musique italienne. Le public est invité à les retrouver à La petite Comédie le lendemain à 15h pour une « causerie-goûter » avec J-M. Andrieu et les musiciens des Passions.
Samedi 11 mars, un événement sera à partager au Théâtre Olympe de Gouges : la sublime soprano Magali Léger (« Révélation » des Victoires de la Musique en 2003) qui se produit sur les scènes les plus prestigieuses du monde chantera pour la première fois à Montauban. Entourée des cordes des Passions, sous la direction de J-M. Andrieu, elle interprètera en compagnie de l’alto Paulin Bündgen, un programme dédié à la Vierge. Le Salve Regina d’Alessandro Scarlatti précèdera une des œuvres les plus émouvantes du répertoire baroque : le Stabat Mater de Giovanni Battista Pergolesi. Composées en 1736, deux mois avant la mort de Pergolèse alors âgé de 26 ans, ces pages alternant arias et solos sont basées sur un texte liturgique, bouleversante méditation sur la souffrance de Marie, mère du Christ crucifié.
Comme il est intéressant de mettre en regard la luthérienne Passion de Bach et le catholique Stabat Mater de Pergolèse, quasi contemporains, évoquant la même tragédie biblique !
Le 21 mars, comme chaque année l’Orchestre Les Passions apportera sa contribution à la Journée Européenne de la Musique Ancienne (JEMA) en organisant à la MEMO de Montauban une action scolaire afin de faire découvrir aux élèves les beautés infinies de la musique des siècles passés.

05 63 22 19 78
- www.les-passions.fr
- www.les-passions.festik.net


Partager :
 


3T Café-Théâtre
 
Jeu Café-Théâtre des Minimes
 
Jeu Cinéma
 
Votre Pub Ici