Grenier de Toulouse saison 2019/2020 1 -Walibi Sud-Ouest 2 - Le Chalet des Moissons
 

Lionel Sabatté

Le bestiaire fantastique de l’artiste toulousain.
Du 28 mai au 20 octobre au Jardin des plantes.


Lionel Sabatté se fait connaître en 2011 avec une œuvre exposée au Jardin des plantes à Paris lors de la FIAC (Foire Internationale d’Art Contemporain).
Toulouse, dont il est natif, lui consacre cette année une exposition monographique au cœur du Jardin des Plantes et dans d’autres lieux
patrimoniaux de la ville.
Son travail s’articule autour de la notion du vivant et des transformations de la matière induites par le temps. Ses sculptures, constituées de poussière, fragments de peaux mortes, rognures d’ongles, souches d’arbres ou de bois brûlés, donnent vie à un bestiaire fantastique. Licornes et cygnes de ciment, poissons et oiseaux métalliques, silhouettes humaines composites, se plaisent dans ce cadre végétal.
Cette juxtaposition de pièces aux matières et formes organiques, implantées dans un environnement naturel, transcende les métamorphoses réelles ou imaginaires du vivant.

Situé en plein centre ville, le Jardin des Plantes s’étend sur 7 hectares formant avec les Jardins Royal et du Grand Rond, contigus, labellisés "jardins remarquables", un ensemble harmonieux. Au centre du nouveau "Quartier des Sciences", avec le Muséum, le Quai des savoirs, l’Université de Médecine ou encore le Théâtre Sorano, le Jardin des Plantes, propice au passage et à la déambulation, contribue à l’attrait d’une vie culturelle dense, sensible à cet endroit. Vestiges architecturaux, fabriques, essences rares et inventoriées, constituent un écrin exceptionnel pour les sculptures hybrides de Lionel Sabatté.

"Lionel Sabatté fabrique des espaces narratifs peuplés de créatures fantastiques réalisées à partir de matériaux prélevés dans leurs contextes originels. Avec une approche de type protéiforme (peinture, sculpture et dessin), il produit une réflexion sur le temps qu’il matérialise à travers une pratique de l’hybridation de matières, de formes et de références. L’artiste puise dans l’essence et la symbolique des matériaux méticuleusement sélectionnés. Il les observe, les expérimente, pour mieux les comprendre et en faire surgir de nouvelles histoires, de nouvelles temporalités. De la poussière, du béton, du bois, des ongles, des cheveux, de la peinture, il extrait des personnages des paysages, des animaux et des créatures hybrides. En s’emparant du matériau, de ses propriétés rebutantes comme de ses qualités plastiques, il opère un processus de transformation. Lionel Sabatté déploie ainsi un imaginaire prolifique profondément inspiré par la nature : sa beauté, sa magie mais aussi ses facettes monstrueuses et mystérieuses."
Julie Creen.

Allées Jules Guesde - Toulouse - 05 31 22 90 94
- www.facebook.com/centredartnomade/
- www.toulouse.fr


Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse