Les Vigies

Exposition photographique et sonore de Pascal Fayeton
Au CCHa jusqu’au 4 avril.


"Les murs autrefois construits autour de la ville la parcourent maintenant en tout sens, sous forme de dispositifs plus ou moins visibles dirigés non plus contre des envahisseurs éventuels, mais contre des citadins indésirables"
(Zygmunt Bauman).

LES VIGIES
Imaginaire de la frontière à l’intérieur de la ville rose...

Frontière imaginaire, on ne la désigne pas mais on m’en parle comme d’un rempart. On la connaît mais on ne s’en rappelle pas.
Les grandes pierres ont dans la ville des caractères archaïques.
Ces objets difformes rapportés de grands chantiers ont été couchés, dressés, stabilisés. Leurs formes sont puisées dans le registre « naturel ». Avec leur air de rien, ces installations que je nomme vigies, se refusent à l’élitisme et s’adressent à chacun. Les vigies convoquent un imaginaire de sentiments contradictoires, d’appartenance et d’exclusion, de mise en sécurité et de mise en danger, de sérénité et d’inconfort. Je souligne la silhouette et le volume sculptural qui font la singularité de chacune et m’intéresse à l’aire qu’elles circonscrivent.
Je les trouve nettement rassemblées dans les quartiers périphériques, telles les bornes délimitant l’empire. Je me demande si les vigies ne tracent pas une défense imaginaire contre les rêves barbares ou bien, monolithes, font-elles resurgir la préhistoire ? Urbaines, les Vigies ouvrent le passage entre deux espaces, l’un parcouru au quotidien, l’autre obscur et tumultueux.

Centre des Cultures de l’Habiter
5 rue Saint-Pantaléon à Toulouse - 05 61 21 61 19
- www.faire-ville.fr
- www.pascal-fayeton.fr



 
 
 
 
Partager :
 


Arte Concert
 
Festival JeResteàlaMaison du 1 au 7 avril
 
3T Café-Théâtre Toulouse
 
Grindhouse Paradise Toulouse