Les Colporteurs à la Grainerie ! 2 - Grenier de Toulouse saison 2019/2020
 

Elegy For The Mudane

A la recherche d’intensité et d’éblouissement...
Jusqu’au 22 décembre au Château d’Eau.


Guetteur d’apparitions, Gaël Bonnefon sait que l’attention qu’il porte au plus banal sera porteuse d’inouï. Gouverné par une vision tragique, il ne cesse de reformuler, d’augmenter, de recommencer un travail commencé il y a plus de dix ans qui explore les interstices, entre visible et invisible, là où la vie ordinaire révèle ses parts d’ombres. Elegy for the Mundane est un choix dans le corpus quotidiennement récolté par l’artiste. Tissant les fils d’une démarche questionnant tout autant le medium que le rapport au réel, il en révèle toute son intensité poétique.

« C’est dans les interstices du quotidien, entre le visible et l’invisible, que mon travail photographique est né il y a dix ans. Gouverné par une vision tragique, je ne cesse depuis de le reformuler, l’augmenter, le recommencer.
La vie, avec ses parts d’ombres et ses éclats, se dérobe à mesure que mon regard avance, la photographie y est témoin de l’indicible.
Le monde offre un théâtre dans lequel mes proches prennent place et où la fiction se joue. Passant de visages à figures, de personnes à personnages, ils persistent face à l’intensité des lumières crépusculaires, tiennent droit devant des aubes vertigineuses.
La figure humaine laisse place progressivement à des paysages silencieux, évanescents, prêts à recevoir ce que nous avons perdu, ce que chacun porte en lui. L’ombre n’est plus un abîme vers lequel on se penche, elle devient un guide. Nous marchons à la recherche d’intensité et d’éblouissement. »

Gaël Bonnefon


 
Place Laganne - Toulouse - 05 61 77 09 40
- www.galeriechateaudeau.org



 
 
 
 
Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse