Lucrèce Borgia à l'Escale Tournefeuille
 

Congo

Faustin Linyekula explore les sources du Congo.
Au Théâtre Garonne les 24 et 25 janvier.


Dans une adaptation pour la scène d’un récit d’Éric Vuillard, Faustin Linyekula met en lumière la violence qui a présidé à la fondation de son pays.

« Le Congo ça n’existe pas » écrit Éric Vuillard en ouverture du récit qu’il a intitulé Congo (2012). Inventée dans les rêves du roi de Belgique Léopold II qui voulait son empire colonial africain, bâtie dans les atrocités commises par ses émissaires, la République démocratique du Congo porte aujourd’hui encore les marques de la violence de ses origines. Parce qu’il ne cesse de s’interroger sur son histoire personnelle et celle de son pays, Faustin Linyekula adapte Congo pour la scène. En confrontant une nouvelle fois des corps congolais au français, langue officielle du pays héritée du colonisateur, le chorégraphe tente de desserrer, avec les moyens que lui donnent le théâtre, les chants et la danse, les nœuds qui étranglent l’histoire que l’Afrique et l’Europe ont en commun.

A 20h30

1 avenue du Château d’eau - Toulouse - 05 62 48 54 77
- www.theatregaronne.com
- https://laplacedeladanse.com



 
 
 
 
Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse
 
Magma à la Halle aux Grains