1 - MéditerranéO Festival à Portet 1 Madame Monsieur au Bikini le 17 décembre 2 - Bellevue en scène à Montberon 3 - Grenier de Toulouse saison 2018-2019 5 - BonPlan-Matelas.fr
 

A Visibility Matrix

Gerard Byrne et Sven Anderson.
A la Fondation Espace Ecureuil du 21 septembre au 15 décembre.


Le Printemps de Septembre.

L’image occupe une place prépondérante dans la société contemporaine et les médias traditionnels ne sont plus les seuls à produire des contenus. Un nouveau modèle émerge, où chacun se sert de son smartphone pour partager ses vidéos sur les réseaux et les plateformes en ligne.
Il y a deux ans, Gérard Byrne et Sven Anderson ont constitué un réseau d’artistes, cinéastes, réalisateurs, anthropologues travaillant sur la question du visible, leur proposant de contribuer au projet « A Visibility Matrix », par l’envoi de films artistiques, documentaires ou scientifiques. Ces collaborateurs ont incité à leur tour leurs contacts à alimenter la matrice.

There is now an expectation of visibility, from any place, at any time and by anyone
Sven Anderson and Gerard Byrne

Au total, le duo a collecté et agrégé les vidéos de quelque 75 contributeurs éparpillés dans le monde, qui défilent sur une quinzaine d’écrans sur pied, installés par petits groupes et entourés d’enceintes sonores.
L’expérience est immersive et multi sensorielle, car il se passe toujours quelque chose ailleurs, qui échappe au visiteur. Mises à disposition du public, des chaises mobiles permettent d’observer les différents angles de vue des séquences, abstraites ou hyper réalistes, qui s’animent et s’éteignent selon un algorithme conçu par Gérard Byrne et Sven Anderson.
La perception des vidéos sous-marines ou d’usine, de personnages ou de paysages, varie également avec la place du regardeur, comme cette séquence filmée par un drone, qui prend un sens différent depuis l’appareil ou bien vue du sol. Plus loin, on s’interroge sur le devenir de moules en plâtre abandonnés dans une manufacture de céramique anglaise délocalisée en Chine.
Programmée dans le cadre du festival Le Printemps de Septembre « Fracas et Frêles Bruits », A Visibility Matrix à la Fondation Espace écureuil s’adresse autant à nous en tant que consommateurs que producteurs d’images. Elle questionne sur l’usage que nous faisons des écrans, la manière dont se construisent les images, leur source et leur destination.

Place du Capitole - Toulouse
- www.caisseepargne-art-contemporain.fr


Partager :
 


3T Café-Théâtre Toulouse
 
Jeu Bellevue en Scène
 
Jeu Cyrano de Bergerac
 
Jeu Walibi Sud-Ouest
 
Jeu Cinéma Toulouse