1 - Le Grand Zinc 2 - PALLADIA
 

Amphitryon

Un classique (re)revisité.
Au Théâtre Garonne du 22 au 25 février à 20h.


Texte de Heinrich von Kleist
Traduction Ruth Orthmann et Eloi Recoing
Mise en scène de Sébastien Derrey
Avec Frédéric Gustaedt, Olivier Horeau, Catherine Jabot, Fabien Orcier, Nathalie Pivain, Charles Zevaco

En 1806, Kleist entreprend de traduire L’Amphitryon de Molière, mais finit par le revisiter si largement qu’il crée une nouvelle pièce. De l’argument mythique (le roi Amphitryon étant parti à la guerre, le Dieu Grec Zeus en profite pour prendre son apparence et faire un petit Héraclès à sa femme), Kleist retient surtout la figure du double, et y glisse ses propres obsessions : la quête vertigineuse de l’identité, le doute, la vérité. Au cœur des préoccupations d’un Sébastien Derrey  : par-delà les tromperies et les faux-semblants qu’ils prodiguent aux mortels comme de sales petites blagues, les dieux sont peut-être descendus sur terre pour accomplir une mission autrement plus noble : réveiller la part divine de l’homme, à savoir le désir.

Ancien dramaturge de Claude Régy, Sébastien Derrey a fait ses armes de metteur en scène en se frottant aux écritures de Savitzkaya et Guyotat : autant dire que le garçon n’est pas là pour amuser la galerie. Pourtant, son précédent dyptique, Mannekijn et Tahoe, écrit par Frédéric Vossier, tenait un peu du vaudeville, mais un vaudeville déglingué, où les claquements de portes résonneraient dans le néant.
Aujourd’hui, cet amoureux des écritures contemporaines s’attaque à un (faux) classique...

1 Avenue du Château d’eau – Toulouse - 05 62 48 54 77
- www.theatregaronne.com


Partager :
 


3T Café-Théâtre
 
Jeu Café-Théâtre des Minimes
 
Jeu Cinéma
 
Votre Pub Ici